Le moto-cross, un sport pratiqué à l'ANDSA

Moto cross Le moto-cross couramment appelé cross est un sport extrême de compétition motocycliste consistant en une course de vitesse sur un circuit tout terrain accidenté. La première course de motocross a été organisée en 1924 à Camberley dans le Surrey(Angleterre). Le sport a ensuite connu, un essor important en Grande-Bretagne, puis en Belgique et en France. Il gagna peu à peu l'Europe centrale puis les États-Unis où il a attiré un nombre croissant de pratiquants. L'ANDSA, Association Nationale pour le développement du sport par l'apprentissage est une organisation française qui a été mise sur pieds justement pour familiariser les jeunes adhérents au milieu du sport. Pour ceux-là qui ont pour passion le cross, ils ont toutes leurs chances de participer aux différentes compétitions nationales et internationales que l'ANDSA organise chaque année.

Le cross est un sport typiquement masculin même si de plus en plus de femmes s'y intéressent. En raison de la difficulté du parcours, il nécessite beaucoup d'efforts physiques et de sang froid pour pouvoir le pratiquer de manière professionnelle.

Les règles du cross

Le cross est un sport automobile. C'est une course de moto qui s'effectue sur un parcours poussiéreux et accidenté et parsemé d'obstacles : les sauts simples, les doubles, triples ou même quadruples sauts, la table, le Camel jump et les whoops.

Comme toutes les courses, le but est de finir le premier pour gagner. Donc, même au cross, la règle première est de terminer la course première, avec le meilleur temps possible.

L'équipement d'un pilote de cross

Le cross est un sport extrême qui se fait sur un parcours au terrain très accidenté. Pour cette raison, les pilotes de cross doivent avoir un équipement adapté, pour mieux se protéger. Cet équipement est composé de plusieurs éléments indispensables, ce qui n'est pas le cas pour d'autres sports.

En plus, pratiquer le cross demande un long entraînement mais nécessite aussi un équipement adapté.

L'équipement d'un pilote de cross comprend :

  • Des bottes ultra rigides : elles servent à protéger les pieds et les jambes du pilote contre les pierres qui jaillissent pendant la conduite et aussi des chutes éventuelles. En cas de chute grave, ces bottes spéciales et très solides permettent de maintenir la cheville en place et éviter ainsi les fractures ;
  • Des genouillères : celles-ci sont parfois incorporées au pantalon du pilote de cross. Elles sont faites de matériaux rigides mais légers. Leur rôle est aussi de protéger les genoux des chutes et des cailloux ;
  • Des ceintures en matières élastiques autour des riens rendues un peu plus rigides au niveau des lombaires pour maintenir en place le dos du pilote et évite le déplacement des vertèbres en cas de mauvaise réception ;
  • Un pare-pierres qui protège le haut du corps ;
  • Un gilet de protection : ce gilet est comme une armure de protection pour le buste, le dos, les épaules et les coudes du pilote ;
  • Une minerve : se met sur les épaules et sert à empêcher les fractures cervicales en cas de chute grave ;
  • Le casque : qui absorbe les chocs ;
  • Une dorsale pour protéger le dos en entier ;
  • Des gants pour éviter de s'arracher la peau des mains ;
  • Un masque de protection

Les grandes compétitions de cross dans le monde

A une périodicité régulière, la fédération internationale de motocyclisme organise des championnats du monde de cross. Ils se déroulent principalement sur le continent européen et représente la plus grande compétition mondiale de cross.

Aux Etats unis, l'American Motorcyclist Association (AMA) organise le championnat de super cross puis le championnat AMA de motocross.

La Suisse organise régulièrement chez elle le championnat suisse de motocross et le France fait pareil avec le championnat français de motocross.

En dehors de ces compétitions nationales et internationales, l'ANDSA organise elle aussi des tournois de motocross à l'échelle international, tous les ans.